Vidéos récentes

Pour qu’Allah te pardonne dans Sha’ban

Conseils en cas de divergence

Le Tawhid la base des fondements

Pour qu’Allah te pardonne dans Sha’ban

Ô serviteurs d’Allah, il a également été évoqué dans les mérites de ce mois, la nuit du milieu de Sha’ban, des ahadith rapportés par plusieurs voies de transmission que les gens de science ont authentifiés.

Parmi eux, ce qu’a cité Mou’adh Ibn Jabal, qu’Allah l’agrée, le prophète ﷺ a dit :

« Allah considère l’ensemble de ses créatures la nuit du milieu de Sha’ban, alors Il leur pardonne à toutes sauf à l’associateur et à ceux qui sont en conflit. »

Selon Abi Tha’lab, qu’Allah l’agrée, le prophète ﷺ a dit :

« Allah considère ses serviteurs la nuit du milieu de Sha’ban, alors Il pardonne aux croyants, accorde un délai aux mécréants, laisse les rancuniers à leur aigreur jusqu’à qu’ils l’abandonnent. »

Ces ahadith contiennent l’affirmation du pardon d’Allah à ses serviteurs, durant la nuit du milieu de Sha’ban, excepté à l’associateur et peu importe la forme de Shirk et à ceux qui sont en conflit. Celui qui boycotte son frère, a coupé les liens pour une affaire qui touche la vie d’ici-bas.

Ô serviteurs d’Allah, il incombe à chacun d’entre nous, de prendre le temps de se questionner véridiquement à la lumière de ces ahadith et de juger sa personne.  Il se peut qu’elle ait été éprouvée par une quelconque forme de Shirk, majeure ou mineure. Qu’il se réforme alors par le repentir et le retour vers
Allah s’il est tombé dans un aspect du Shirk.

Et ne dit pas :
« Quand à moi, je suis loin de ces formes d’associations, y suis épargnées, je ne peux y tomber. Et il me suffit de vivre dans un pays où le Tawhid est dominant. »

Cette parole est fallacieuse et témoigne de l’ignorance de son auteur. Tu n’as pas plus de Tawhid que le prophète d’Allah Ibrahim, sur lui ainsi que notre prophète les éloges et le salut. L’aimé intime d’Al Rahman, sais-tu avec quoi il invoqua son Seigneur ? Il l’a invoqué par une chose immense, écoute avec moi, ô croyant, son invocation qu’Allah a mentionnée dans Son Livre, quand il a dit :

« Ecarte moi, ainsi que mes enfants de l’adoration des idoles. Ô Seigneur ! Elles ont certes égaré beaucoup de gens. »

L’aimé intime d’Al Rahman a eu peur pour lui et ses enfants de l’association à Allah, et l’adoration des idoles alors que c’est lui qui les a détruites par ses nobles mains, alors pourquoi a-t-il eu peur ?

Il a dit :

« Ô Seigneur ! Elles ont certes égaré beaucoup de gens. »

Voici la raison pour laquelle il invoqua son Seigneur de le sauver, ainsi que ses enfants de ce grand fléau, ce mal répandu qui a touché de nos jours un grand nombre de personnes. Et nulle puissance ni force si ce n’est en Allah.

Ibrahim At-Taymi, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :

« Et qui peut se sentir à l’abri de l’épreuve après Ibrahim. »

Cheikh Khaled Al Dhoufayri, qu’Allah le préserve.

Traduit par: www.TawhidFirst.fr

Autorisation de diffusion uniquement en citant la source.