Vidéos récentes

Pour qu’Allah te pardonne dans Sha’ban

Le jugement de tourner autour des tombes

La subsistance est comme le décret

La frappe qui visait la Mecque

Nous louons Allah d’avoir rendu vaine leur ruse sur la Mosquée Sacrée, et nous invoquons contre eux, et nous invoquons contre eux, ils méritent la punition. Ce ne sont pas les premiers à avoir fait cela, les Qaramitah qu’ont-ils fait avec la Maison ? Et avant eux, qu’à voulu faire le roi de Habasha ? Il voulait détruire la Ka’ba, mais Allah est aux aguets.

« N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’Eléphant ? »

Il s’agit du roi de Habasha, qui est venu avec un éléphant massif pour détruire la Ka’ba, mais Allah a repoussé leur complot, puis Il a envoyé sur eux des oiseaux par volées.

Chaque oiseau possédait trois pierres, une dans son bec, et une dans chacune de ses pattes. Après que le peuple fit une tentative vaine de médiation, les oiseaux firent pleuvoir sur eux les pierres. La pierre fracassait la tête du mécréant pour sortir de son derrière jusqu’à qu’Allah les fasse périr sur leur emplacement même. Aucun d’entre eux ne fut sauvé.

« N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’éléphante ? »

« N’a-t-Il pas rendu leur ruse complètement vaine ? »

« Et envoyé sur eux des oiseaux par volées. »

« Qui leur lançaient des pierres d’argile ? »

« Et Il les a rendus semblables à une paille mâchée. »

Et cette année fut appelée l’année de l’éléphant, elle coïncide avec la naissance du messager d’Allah ﷺ. Il naquit durant l’année de l’éléphant. De même, qu’ont fait les Qaramitah ? Ils tuèrent les pèlerins à la Mosquée Sacrée, ils les tuèrent aussi à ‘Arafat. Ils prirent la pierre noire pour l’emmener dans une Ka’ba qu’ils construisirent et nommèrent Kay’beh. Ils y placèrent la pierre noire, elle resta ainsi plus de vingt ans jusqu’à ce qu’Allah ne la retourne à la Ka’ba. Cet acte provient des Shi’ah et des Rawafidh dans la terre sacré d’Allah. Ils sont les Shi’ah, les Houthiyins sont Shi’ah, Rawafidh.Ils sont sur la lignée de leurs pères, et Allah demeure aux aguets.

Cheikh Salah Al Fawzan, qu’Allah le préserve.

Traduit par : www.TawhidFirst.fr

Autorisation de diffusion sans modifications et uniquement en citant la source.