Vidéos récentes

Pour qu’Allah te pardonne dans Sha’ban

Le jugement de tourner autour des tombes

La subsistance est comme le décret

Le Hajj repose sur le Tawhid

Le pèlerinage repose sur l’unicité d’Allah c’est pour cette raison que Jabir a dit à son sujet :

« Le messager d’Allah ﷺ rentra alors en état de sacralisation par la formule du Tawhid. »

Il s’agit de la Talbiya, car la Talbiya est du Tawhid, alors multipliez là. C’est ainsi que le messager d’Allah ﷺ et ses compagnons ont proclamé cette Talbiya de Dhul-Hulayfa jusqu’à atteindre la Mecque. Ils élevaient leurs voix en la proclamant au point de devenir enroués. Bien que le messager d’Allah ﷺ ait interdit d’élever sa voix en évoquant Allah quand il a dit :

« Vous appelez un audiant, voyant qui est plus proche de vous que le cou de votre monture ».

Il blâma ainsi certaines personnes qui élevaient la voix par l’évocations durant leurs voyages. Cependant la Talbiya pour le pèlerinage, Allah l’a légiféré par l’intermédiaire de son messager ﷺ en proclamation du Tawhid. « Me voici Allah, me voici » réponse à Toi après réponse, et confirmation à Ton obéissance après confirmation. Ceci est un engagement que l’on prend par le Tawhid, l’obéissance à Allah en y restant ferme. Alors si le musulman fait la Talbiya « me voici Allah, me voici », il se doit de viser et savoir ce qu’il prononce, car il s’agit d’une promesse faite à Allah d’être raffermi et droit sur sa religion. Avec à la tête de cette religion, l’unicité d’Allah et les piliers de l’islam. Comprenez cela qu’Allah vous bénisse « Tu n’as pas d’associé, me voilà » qui veut dire Lâ ilâha illa Allah, nier les associés et les semblables à Allah. Alors il faut que tu crois en la réalité du Tawhid, que tu en ais foi, et que tu t’éloignes de tout ce qui s’y oppose, comme invocations à autres qu’Allah, le sacrifice pour autres qu’Allah, et la demande de secours à autres qu’Allah, car ceci fait partie du Shirk  qui annule et contredit le Tawhid. « Tu n’as pas d’associé » ni dans l’adoration, ni dans la prière, ni dans le jeûne, ni dans l’aumône légale, ni dans le pèlerinage, ni dans le sacrifice, ni dans le vœu, ni dans la totale confiance et ni dans l’espoir. Dans toutes ces adorations, car l’adoration est un terme général qui englobe tout ce qu’Allah aime et agrée, parmi les paroles et les actes, apparents ou cachés. Comme l’a dit Cheikh Al Islam et sa parole est véridique.

Ceci est un brève éclaircissement sur la réalité de l’adoration d’Allah : qu’elle est une chose qui englobe tout ce qu’Allah aime et agréé. Ce qui s’oppose à ce Tawhid, est tout ce qu’Allah porte en aversion et déteste. Et ce qui appui ce Tawhid : « certes en vérité les louanges T’appartiennent ainsi que la royauté ».  Toutes les louanges car ici le Alif-Lam renvoi à la globalité, il englobe l’ensemble des louanges. Les louanges des habitants des cieux et de la terre. Toutes Te reviennent « certes en vérité les louanges T’appartiennent ainsi que la royauté ».  Toutes les louanges reviennent à Allah, purifié et élevé soit-Il, comme Il a dit (dans son sens rapproché) :

« Toutes les louanges reviennent de droit à Allah, Seigneur des univers. » [Al-Fatiha : 2]

Toutes les louanges des univers, parmi le monde des djinns et des hommes, toutes sont à Allah تبارك و تعالى. Il en est le détenteur et celui qui les mérites de droit. Il n’a nul associé dans la royauté, nul associé dans l’adoration, et nul associé dans tout ce qui Lui est spécifique سبحانه وتعالى. Il nous est obligatoire de porter un soin particulier au Tawhid et de l’étudier d’après ses sources fondamentales, du Livre d’Allah, de la Sunnah du messager d’Allah ﷺ avec la compréhension des compagnons et ceux qui les ont suivis avec bienfaisance, ceux qui ont compris la religion d’Allah et les droits d’Allah. « Certes en vérité les louanges et les bienfaits T’appartiennent ainsi que la royauté. Tu n’as pas d’associé. »

Ainsi donc, multipliez la Talbiya car le prophète ﷺ a continué à la proclamer dès la sacralisation pour le Hajj et la ‘Omra, de Dhul-Hulayfa jusqu’à ce qu’il ait jeté les pierres de ‘Aqaba, le jour du sacrifice.

La religion repose sur le Tawhid.

Toute la religion repose sur le Tawhid, et le pèlerinage repose sur le Tawhid. Il est donc légiféré pour le musulman dans son état de sacralisation, à ce que toutes ses actions s’inscrivent dans le Tawhid. Par exemple la circumambulation c’est du Tawhid. La prière à l’endroit appelé la station d’Ibrahim fait partie du Tawhid. La lecture dans cette prière avec deux sourates parmi les sourates du Tawhid. Tout ceci afin d’éduquer la communauté sur le Tawhid d’Allah. Beaucoup de gens ne savent pas cela. Par Allah, cette sourate Al-Fatiha que tu répètes, elle repose sur le Tawhid de la seigneurie, le Tawhid des noms et attributs ainsi que la foi au jour dernier et d’autres sujets encore. Et cet appel à la prière qu’on élève cinq fois par jour sur les minarets, il repose sur le Tawhid d’Allah. Mais la plupart des gens ne raisonnent pas et ne comprennent pas le Tawhid, ils tombent alors dans le Shirk, même chez beaucoup s’affiliant aux gens de science et de l’adoration, qu’Allah nous en préserve. Ils tombent dans le Shirk tout en ignorant ces sens. Les gens de la parole, qu’Allah les anéantisse, les Jahmiyas, les Mu’tazilas ont corrompu le Tawhid même Lâ ilâha illa Allah signifie selon eux, que nul créateur nul pourvoyeur (en dehors d’Allah). Par cela, ils ont détérioré le sens de Lâ ilâha illa Allah. De là, ils entrainèrent beaucoup de gens dans le Shirk.

Multipliez l’évocation durant les jours du Hajj.

Multipliez l’évocation d’Allah en ce mois sacré, dans ces dix jours de Dhul-Hijja, car elles portent les meilleures des actions, plus méritoire encore que le combat dans le sentier d’Allah.

« Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. »

Les Compagnons dirent : « Même pas le Jihâd ? »

Il dit : « Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien. »

D’où cet immense mérite, alors respectez leurs caractères sacrés, et multipliez les évocations d’Allah durant ces jours. Qu’Allah vous bénisse, rapprochez-vous d’Allah avec toutes sortes d’œuvres pieuses, comme l’aumône, la bonté, la bienfaisance, l’évocation, la lecture du coran, la recherche de la véritable science et ainsi de suite…

Vous êtes donc dans le pays sacré, dans le mois sacré et dans ces dix premiers jours. Qu’Allah te bénisse, les œuvres faites en ces jours sont les meilleures. Multipliez la Talbiya, qu’Allah te bénisse, le Tassbih (de dire Subhana-Allah) le Tahmid (de dire Al-Hamdulillah) et le rappel, qu’Allah vous bénisse.

Cheikh Rabi’ Al Madkhaly, qu’Allah le préserve.

Traduit par: www.TawhidFirst.fr

Autorisation de diffusion uniquement en citant la source.