Vidéos récentes

Le Tawhid, la base de l’islam

Conseils pour Dhoul-Hijja

Les cercles de science

L’appel des messagers au Tawhid

Allah a envoyé dans chaque communauté un messager qui parlait leur langue, pour les appeler au Tawhid et les mettre en garde contre le Shirk, montrant le bien qu’il connaissait et avertissant du mal dont il avait science. Allah a dit :

﴿وَمَآ أَرۡسَلۡنَا مِن رَّسُولٍ إِلَّا بِلِسَانِ قَوۡمِهِۦ لِيُبَيِّنَ لَهُمۡۖ فَيُضِلُّ ٱللَّهُ مَن يَشَآءُ وَيَهۡدِي مَن يَشَآءُۚ وَهُوَ ٱلۡعَزِيزُ ٱلۡحَكِيمُ﴾

« Et Nous n’avons envoyé de messager qu’avec la langue de son peuple, afin de les éclairer. Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut. Et, c’est Lui le Tout Puissant, le Sage. » [Sourate 14, v.4]

﴿وَلَقَدۡ بَعَثۡنَا فِي كُلِّ أُمَّةٖ رَّسُولًا أَنِ ٱعۡبُدُواْ ٱللَّهَ وَٱجۡتَنِبُواْ ٱلطَّٰغُوتَۖ فَمِنۡهُم مَّنۡ هَدَى ٱللَّهُ وَمِنۡهُم مَّنۡ حَقَّتۡ عَلَيۡهِ ٱلضَّلَٰلَةُۚ فَسِيرُواْ فِي ٱلۡأَرۡضِ فَٱنظُرُواْ كَيۡفَ كَانَ عَٰقِبَةُ ٱلۡمُكَذِّبِينَ﴾

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire] : ‘Adorez Allah et écartez-vous du Taghout’. Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l’égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs. » [Sourate 16, v.36]

﴿يُنَزِّلُ ٱلۡمَلَٰٓئِكَةَ بِٱلرُّوحِ مِنۡ أَمۡرِهِۦ عَلَىٰ مَن يَشَآءُ مِنۡ عِبَادِهِۦٓ أَنۡ أَنذِرُوٓاْ أَنَّهُۥ لَآ إِلَٰهَ إِلَّآ أَنَا۠ فَٱتَّقُونِ﴾

« Il fait descendre, par Son ordre, les anges, avec la révélation sur qui Il veut parmi Ses serviteurs : ‘Avertissez qu’il n’y a pas de divinité qui mérite l’adoration en dehors de Moi. Craignez-Moi donc’. » [Sourate 16, v.2]

﴿وَمَآ أَرۡسَلۡنَا مِن قَبۡلِكَ مِن رَّسُولٍ إِلَّا نُوحِيٓ إِلَيۡهِ أَنَّهُۥ لَآ إِلَٰهَ إِلَّآ أَنَا۠ فَٱعۡبُدُونِ﴾

« Et Nous n’avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n’ayons révélé : ‘Nulle divinité ne mérite l’adoration en dehors de Moi. Adorez-Moi donc’. » [Sourate 2, v.25]

Dans le Sahih de Mouslim (1844), d’après la parole de ‘Abd Allah Ibn Amr Ibn Al ‘As, qu’Allah l’agrée, le messager d’Allah ﷺ a dit : « Il était du devoir de tout prophète avant moi de guider sa communauté au bien qu’il connaissait, et de l’avertir du mal dont il avait connaissance ». Le prophète ﷺ a également dit : « Je vous ai certes laissé sur une voie qui est claire, sa nuit est comme son jour, ne s’en écarte que celui qui est en perdition ». Ce hadith est authentique, il fut rapporté d’après Abou ‘Assim dans Al Sounnah (48), selon ‘Irbad Ibn Sariya, il le rapporta aussi selon Abou Darda (47).

Il y a dans ces versets une indication générale que chaque messager a appelé son peuple au Tawhid et a mis en garde contre le Shirk. Des versets généraux ont montré la mécréance de leur peuple et leur persistance dans la religion de leurs pères.

﴿أَلَمۡ يَأۡتِكُمۡ نَبَؤُاْ ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِكُمۡ قَوۡمِ نُوحٖ وَعَادٖ وَثَمُودَ وَٱلَّذِينَ مِنۢ بَعۡدِهِمۡ لَا يَعۡلَمُهُمۡ إِلَّا ٱللَّهُۚ جَآءَتۡهُمۡ رُسُلُهُم بِٱلۡبَيِّنَٰتِ فَرَدُّوٓاْ أَيۡدِيَهُمۡ فِيٓ أَفۡوَٰهِهِمۡ وَقَالُوٓاْ إِنَّا كَفَرۡنَا بِمَآ أُرۡسِلۡتُم بِهِۦ وَإِنَّا لَفِي شَكّٖ مِّمَّا تَدۡعُونَنَآ إِلَيۡهِ مُرِيبٖ٩ ۞قَالَتۡ رُسُلُهُمۡ أَفِي ٱللَّهِ شَكّٞ فَاطِرِ ٱلسَّمَٰوَٰتِ وَٱلۡأَرۡضِۖ يَدۡعُوكُمۡ لِيَغۡفِرَ لَكُم مِّن ذُنُوبِكُمۡ وَيُؤَخِّرَكُمۡ إِلَىٰٓ أَجَلٖ مُّسَمّٗىۚ قَالُوٓاْ إِنۡ أَنتُمۡ إِلَّا بَشَرٞ مِّثۡلُنَا تُرِيدُونَ أَن تَصُدُّونَا عَمَّا كَانَ يَعۡبُدُ ءَابَآؤُنَا فَأۡتُونَا بِسُلۡطَٰنٖ مُّبِينٖ١٠﴾

« Ne vous est-il pas parvenu le récit de ceux d’avant vous, du peuple de Nouh, des ‘Ad, des Thamud et de ceux qui vécurent après eux, et que seul Allah connaît ? Leur messager vinrent à eux avec des preuves, mais ils dirent, ramenant leurs mains à leur bouche : ‘Nous ne croyons pas [au message] avec lequel vous avez été envoyés et nous sommes, au sujet de ce à quoi vous nous appelez, dans un doute vraiment troublant’. Leur messager dirent : ‘Y a-t-il un doute au sujet d’Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui vous appelle pour vous pardonner une partie de vos péchés et vous donner un délai jusqu’à un terme fixé ? ’. [Les mécréants] répondirent : ‘Vous n’êtes que des hommes comme nous. Vous voulez nous empêcher d’adorer ceux qu’adoraient nos ancêtres. Apportez-nous donc une preuve évidente’. » [Sourate 14, v.9-10]

﴿وَمَآ أَرۡسَلۡنَا فِي قَرۡيَةٖ مِّن نَّذِيرٍ إِلَّا قَالَ مُتۡرَفُوهَآ إِنَّا بِمَآ أُرۡسِلۡتُم بِهِۦ كَٰفِرُونَ﴾

« Et Nous n’avons envoyé aucun avertisseur dans une cité sans que ses gens aisés n’aient dit : ‘Nous ne croyons pas au message avec lequel vous êtes envoyés’. » [Sourate 34, v.34]

﴿وَكَذَٰلِكَ مَآ أَرۡسَلۡنَا مِن قَبۡلِكَ فِي قَرۡيَةٖ مِّن نَّذِيرٍ إِلَّا قَالَ مُتۡرَفُوهَآ إِنَّا وَجَدۡنَآ ءَابَآءَنَا عَلَىٰٓ أُمَّةٖ وَإِنَّا عَلَىٰٓ ءَاثَٰرِهِم مُّقۡتَدُونَ﴾

« Et c’est ainsi que Nous n’avons pas envoyé avant toi d’avertisseur en une cité, sans que ses gens aisés n’aient dit : ‘Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion et nous suivons leurs traces’. » [Sourate 43, v.23]

﴿كَذَٰلِكَ مَآ أَتَى ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِهِم مِّن رَّسُولٍ إِلَّا قَالُواْ سَاحِرٌ أَوۡ مَجۡنُونٌ﴾

« Ainsi, aucun Messager n’est venu à leurs prédécesseurs sans qu’ils n’aient dit : ‘C’est un magicien ou un possédé ! ’. » [Sourate 5, v.52]

Cette généralité dans l’appel des messagers au Tawhid et le rejet de leur peuple est détaillée dans les histoires des prophètes présentes dans le noble Coran. Allah a dit concernant Nouh, dans sourate Al A’raf :

﴿لَقَدۡ أَرۡسَلۡنَا نُوحًا إِلَىٰ قَوۡمِهِۦ فَقَالَ يَٰقَوۡمِ ٱعۡبُدُواْ ٱللَّهَ مَا لَكُم مِّنۡ إِلَٰهٍ غَيۡرُهُۥٓ إِنِّيٓ أَخَافُ عَلَيۡكُمۡ عَذَابَ يَوۡمٍ عَظِيمٖ﴾

« Nous avons envoyé Nouh vers son peuple. Il dit : ‘Ô mon peuple, adorez Allah. Vous n’avez pas de véritable divinité en dehors de Lui. Je crains pour vous le châtiment d’un jour terrible’. » [Sourate 7, v.59]

Il a dit dans sourate Houd :

﴿وَلَقَدۡ أَرۡسَلۡنَا نُوحًا إِلَىٰ قَوۡمِهِۦٓ إِنِّي لَكُمۡ نَذِيرٞ مُّبِينٌ٢٥ أَن لَّا تَعۡبُدُوٓاْ إِلَّا ٱللَّهَۖ إِنِّيٓ أَخَافُ عَلَيۡكُمۡ عَذَابَ يَوۡمٍ أَلِيمٖ٢٦﴾

« Nous avons déjà envoyé Nouh à son peuple : ‘Je suis pour vous un avertisseur explicite, afin que vous n’adoriez qu’Allah. Je crains pour vous le châtiment d’un jour douloureux’. » [Sourate 11, v.25-26]

Dans sourate Al Mouminoun, Il a dit :

﴿وَلَقَدۡ أَرۡسَلۡنَا نُوحًا إِلَىٰ قَوۡمِهِۦ فَقَالَ يَٰقَوۡمِ ٱعۡبُدُواْ ٱللَّهَ مَا لَكُم مِّنۡ إِلَٰهٍ غَيۡرُهُۥٓۚ أَفَلَا تَتَّقُونَ﴾

« Nous envoyâmes Nouh vers son peuple. Il dit : ‘Ô mon peuple, adorez Allah. Vous n’avez pas de véritable divinité en dehors de Lui. Ne [Le] craignez-vous pas ? ’. » [Sourate 23, v.23]

Il a dit dans sourate Al Shou’ara :

﴿كَذَّبَتۡ قَوۡمُ نُوحٍ ٱلۡمُرۡسَلِينَ١٠٥ إِذۡ قَالَ لَهُمۡ أَخُوهُمۡ نُوحٌ أَلَا تَتَّقُونَ١٠٦ إِنِّي لَكُمۡ رَسُولٌ أَمِينٞ ١٠٧ فَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ وَأَطِيعُونِ١٠٨ وَمَآ أَسۡ‍َٔلُكُمۡ عَلَيۡهِ مِنۡ أَجۡرٍۖ إِنۡ أَجۡرِيَ إِلَّا عَلَىٰ رَبِّ ٱلۡعَٰلَمِينَ ١٠٩ فَٱتَّقُواْ ٱللَّهَ وَأَطِيعُونِ ١١٠﴾

« Le peuple de Nouh traita de menteurs les messagers, lorsque Nouh, leur frère leur dit : ‘Ne craindrez-vous pas [Allah] ? Je suis pour vous un messager digne de foi. Craignez Allah donc et obéissez-moi. Je ne vous demande pas de salaire pour cela, mon salaire n’incombe qu’au Seigneur des univers. Craignez Allah donc, et obéissez-moi’. » [Sourate 26, v.105-110]

Il a dit dans sourate Nouh :

﴿إِنَّآ أَرۡسَلۡنَا نُوحًا إِلَىٰ قَوۡمِهِۦٓ أَنۡ أَنذِرۡ قَوۡمَكَ مِن قَبۡلِ أَن يَأۡتِيَهُمۡ عَذَابٌ أَلِيمٞ١ قَالَ يَٰقَوۡمِ إِنِّي لَكُمۡ نَذِيرٞ مُّبِينٌ٢ أَنِ ٱعۡبُدُواْ ٱللَّهَ وَٱتَّقُوهُ وَأَطِيعُونِ٣﴾

« Nous avons envoyé Nouh vers son peuple : ‘Avertis ton peuple, avant que leur vienne un châtiment douloureux’. Il [leur] dit : ‘Ô mon peuple, je suis vraiment pour vous, un avertisseur clair. Adorez Allah, craignez-Le et obéissez-moi’. » [Sourate 71, v.1-3]

Il a dit en ce qui concerne le rejet de son peuple dans sourate Al Mouminoun :

﴿فَقَالَ ٱلۡمَلَؤُاْ ٱلَّذِينَ كَفَرُواْ مِن قَوۡمِهِۦ مَا هَٰذَآ إِلَّا بَشَرٞ مِّثۡلُكُمۡ يُرِيدُ أَن يَتَفَضَّلَ عَلَيۡكُمۡ وَلَوۡ شَآءَ ٱللَّهُ لَأَنزَلَ مَلَٰٓئِكَةٗ مَّا سَمِعۡنَا بِهَٰذَا فِيٓ ءَابَآئِنَا ٱلۡأَوَّلِينَ﴾

« Alors les notables de son peuple qui avaient mécru dirent : ‘Celui-ci n’est qu’un être humain comme vous voulant se distinguer à votre détriment. Si Allah avait voulu, ce sont des Anges qu’Il aurait fait descendre. Jamais nous n’avons entendu cela chez nos ancêtres les plus reculés’. » [Sourate 23, v.24]

Il a dit dans sourate Nouh :

﴿وَقَالُواْ لَا تَذَرُنَّ ءَالِهَتَكُمۡ وَلَا تَذَرُنَّ وَدّٗا وَلَا سُوَاعٗا وَلَا يَغُوثَ وَيَعُوقَ وَنَسۡرٗا﴾

« Et ils ont dit : ‘N’abandonnez jamais vos divinités et n’abandonnez jamais Wadd, Souwa’, Yaghouth, Ya’ouq et Nasra’. » [Sourate 71, v.23]

Al San’ani et Al Shawkani ont cité dans l’introduction de leur livre Tathir Al ‘Itiqad et Charh Al Soudour, des versets détaillés sur la prédication de plusieurs messagers après Nouh et le rejet de leur peuple, à savoir Houd, Salih, Ibrahim, Lout, Shou’ayib, Ya’coub, Moussa, ‘Issa, Soulayman, Iliyes, Younous, Youssouf, et Mohammed, que la prière et le salut soient sur eux.

Source: L’importance du Tawhid de l’adoration, écrit par l’érudit Cheikh ‘Abd Al Mouhsin Al ‘Abbad Al Badr, qu’Allah le préserve.

Traduit par: www.TawhidFirst.fr

Autorisation de diffusion uniquement en citant la source.