Vidéos récentes

Le Tawhid, la base de l’islam

Conseils pour Dhoul-Hijja

Les cercles de science

Le droit d’Allah sur Ses serviteurs

Al Boukhary (5967) et Mouslim (143) rapportent selon Mou’adh Ibn Jabal, qu’Allah l’agrée, qui a dit :
« Pendant que j’étais assis sur une monture derrière le Prophète ﷺ et qu’il n’y avait rien entre moi et lui, sauf le dos de la selle, il me dit : ‘Ô Mou’adh ! ‘ Je répondis : ‘Me voilà, ô Messager d’Allah, pour te satisfaire ! ’ Il continua un moment puis dit : ‘Ô Mou’adh ! ’ Je dis : ‘ Me voilà, ô Messager d’Allah, pour te satisfaire ! ’ Il laissa passer encore un moment puis déclara : ‘Ô Mou’adh ! ’ Je répondis : ‘Me voilà, ô Messager d’Allah, pour te satisfaire ! ’ Il dit : ‘Sais-tu quel est le droit d’Allah sur ses serviteurs ? ’ Je répondis : ‘Allah et Son messager sont plus savants’. Il dit : ‘Le droit d’Allah sur Ses serviteurs est qu’ils l’adorent sans rien lui associer’. Il laissa passer encore un moment puis déclara : ‘Ô Mou’adh Ibn Jabal !’ Je répondis : ‘Me voilà, ô Messager d’Allah, pour te satisfaire !’. Il dit : ‘Sais-tu quel est le droit des serviteurs sur Allah s’ils accomplissent cela (l’adorer sans rien Lui associer) ? ’ Je répondis : ‘Allah et Son messager sont plus savants’. Il dit : ‘Le droit des serviteurs sur Allah est qu’Il ne les châtie pas (s’ils s’acquittent de Son droit)’. »

Ce hadith contient la proclamation du droit d’Allah sur Ses serviteurs, qui n’est autre que de L’unifier dans l’adoration tout en Lui donnant aucun associé. Ce hadith comprend également l’importance et le soin que le prophète ﷺ portait à l’explication de ce Tawhid, comme en témoignent ces trois interpellations successives à Mou’adh, suivis par sa parole ﷺ :

« Sais-tu quel est le droit d’Allah sur ses serviteurs ? »

Cette apostrophe et cette question sont comme un préambule afin que Mou’adh se prépare et assimile ce que le messager d’Allah ﷺ a s’apprête à lui dire. C’est une manifestation de la perfection de son enseignement et de son bon conseil. Cheikh Al Islam Mohammed Ibn ‘Abd Al Wahab, qu’Allah lui fasse miséricorde, a rapporté ce hadith au début de son livre : « Le livre de l’unicité : le droit d’Allah sur le serviteur ». Il intitula son œuvre d’après ce hadith.

Source: L’importance du Tawhid de l’adoration, écrit par l’érudit Cheikh ‘Abd Al Mouhsin Al ‘Abbad Al Badr, qu’Allah le préserve.

Traduit par: www.TawhidFirst.fr

Autorisation de diffusion uniquement en citant la source.