Vidéos récentes

Le Tawhid, la base de l’islam

Conseils pour Dhoul-Hijja

Les cercles de science

Le Tawhid, la plus grande des sciences

Certes la noblesse d’une science est étroitement liée à la noblesse de son sujet. Et c’est pour cela, que lorsqu’Abu Hanifa An Nu’man a écrit un livre dans la croyance, il l’a intitulé « La plus grande des sciences ». La science de la croyance, étudie les Noms, les Attributs d’Allah, ce qui Lui revient de droit, l’adoration que mérite (uniquement) le Seigneur des cieux et de la terre. Donc cette science fait parti des plus nobles. C’est elle qui rend valide l’adoration et l’acte. L’adoration n’est pas correcte ni acceptée exceptée si elle est bâtie sur la base de la croyance authentique. C’est pour cela que les savants ont eu une attention particulière à écrire dans ce sujet, depuis que les déviances sont apparues et qu’ont parlé les gens des passions et de l’innovation dans la législation d’Allah et sa religion, qu’ils ont divergé de la voie Salafie dans les points touchant la croyance.

Et les livres qui abordent la croyance, il en existe des résumés, de courtes épîtres, des grands livres qui traitent de l’ensemble des chapitres concernant la croyance. Les savants ont construit les sujets que développe la croyance sur la base du hadith de Djibril, lorsqu’ il est venu au prophète sous la forme d’un homme

« aux habits d’une vive blancheur, aux cheveux d’une noirceur intense personne parmi nous ne le connaissait on ne voyait pas sur lui de trace de voyage. »

Puis, il a questionné le prophète ﷺ . Lorsqu’ il l’a interrogé sur la foi, il a répondu :

« C’est que tu crois en Allah et en Ses Anges et en Ses Livres et en Ses messagers et au Jour Dernier et que tu croies en la prédestination qu’elle soit bonne ou mauvaise [dans notre perception]. »

Ce sont les sujets qu’ont traité les savants dans la croyance.

Et le premier pilier est la croyance en Allah, qui inclue la foi en Sa seigneurie, en Sa divinité ainsi que de Ses Noms et Attributs. Donc la foi en Allah inclue la foi en Sa seigneurie, en Sa divinité ainsi que de Ses Noms et Attributs.

Quand à la seigneurie il n’y a pas eu de divergence avec les gens des passions et de l’innovation. Mais ils ont expliqué la divinité par la seigneurie et ont profondément développé le sujet de la seigneurie. Cependant il existe des divergences avec les gens des passions et de l’innovation sur le plan de la divinité ainsi que des Noms et Attributs. En revanche, il n’y avait pas de divergence sur la divinité avec les premiers innovateurs, mais plutôt la chose était claire, dans le sens où personne ne connaissait l’association dans la divinité. Personne n’invoquait autre qu’Allah, ou s’en remettait à autre qu’Allah, ou égorgeait pour autre qu’Allah, ou faisait un vœu pour autre qu’Allah… Cependant il y a eu divergence sur les Noms et Attributs, parmi les Jahmiya, les Achari’a, les Mou’tasila. Il y a eu divergence sur la divinité uniquement avec les innovateurs venus après eux. En effet, au fur et à mesure de l’éloignement du temps de la prophétie, apparaissent et accroissent parallèlement l’ignorance et l’innovation dans la croyance et les adorations. C’est pour cette raison que les savants contemporains se sont attachés au sujet de la divinité.

 

Cheikh Abou Hamza Al ‘Iraqi, qu’Allah le préserve.

Traduit par : www.TawhidFirst.fr

Autorisation de diffusion sans modifications et uniquement en citant la source.