Vidéos récentes

Le Tawhid, la base de l’islam

Conseils pour Dhoul-Hijja

Les cercles de science

Parmi les merveilles de la grande et  bonne parole

« Lâ ilâha illa Allah »

 

[Nulle divinité ne mérite l’adoration excepté Allah]

  • Premièrement : Elle ne possède aucune lettre munie de points.
  • Deuxièmement : Tous les mots qui la constituent renvoient à trois lettres, qui sont, le « alif » (ا), le « lam » (ل), et le « ha » (هـ), ce qui une fois regroupé forme le mot  إله , dont le sens est  « divinité ».
  • Troisièmement : Il t’est possible de la prononcer sans remuer les lèvres supérieures et inférieures.
  • Quatrièmement : Elle est composée d’une négation et d’une affirmation, il y a en cela une réplique aux athées et aux extrémistes soufis parmi les partisans du panthéisme et de l’unique existence.
  • Cinquièmement : « Lâ ilâha » (nulle divinité – لا إله) est légère à la langue alors que  « illa Allah » (excepté Allah –  إلاَّ الله) est lourde, ce qui montre que toute chose en dehors d’Allah est légère, et ne mérite aucunement l’adoration, ni que l’on s’oriente vers elle.
  • Sixièmement : « Lâ ilâha » (nulle divinité – لا إله) débute par un « lam »  penché, en revanche « illa Allah » (excepté Allah –  إلاَّ الله) commence par un alif droit, ce qui montre que toute chose en dehors d’Allah est penchée et non droit.
  • Septièmement : Elle constitue le meilleur de tous les rappels.
  • Huitièmement : La particule « Lâ » (لا – nulle) est incomplète  dans sa typographie comparée à « illa » (إلاَّ – exceptée), ce qui montre que tout ce qui est adoré en dehors d’Allah est défaillant.
  • Neuvièmement : Cette parole, légère et facile à prononcer, représentera pour celui qui ne l’a pas mise en pratique dans cette vie d’ici-bas, une montagne lors de sa mort, il sera incapable de la prononcer.
  • Dixièmement : Le sens de cette bonne parole (لا إله إلاَّ الله) est «  nulle divinité ne mérite l’adoration exceptée Allah » et cela car les fausses divinités adorées en dehors d’Allah sont nombreuses.

On demande à Allah, qu’Il nous fasse vivre sur cette bonne parole, et qu’Il nous pourvoie de sa prononciation lors de notre mort, et qu’Il nous fasse mourir en étant satisfait de nous.

Écrit par: Sa’id Ibn Samir As-Salafi

Traduit par : www.TawhidFirst.fr

Autorisation de diffusion sans modifications et uniquement en citant la source.


(من عجائب الكلمة الطيبة العظيمة ( لا إله إلا الله
أولاً : ليس فيها ( نقطة ) واحدة •
( ثانيًا : كلها راجعة إلى ثلاثة حروف ، وهي الألف واللام والهاء ، والذي هو : ( إله ) •
ثالثًا : تستطيع أن تقولها بغير تحريك للشفتين العليا والسفلى •
رابعًا : مكونة من نفي وإثبات ، وفيها رد على الملاحدة وغلاة الصوفية من أهل الحلول ووحدة الوجود •
خامسًا : ( لا إله ) ، خفيفة ، ( إلاَّ الله ) ثقيلة ، دل ذلك على أن كل ما سوى الله خفيف لا يلتفت له ولا يستحق أن يعبد •
سادسًا : ( لا إله ) ، بدأت باللام المائلة ، ( إلاَّ الله ) ، بدأت بالألف المستفيم ، دل ذلك على أن كل ما سوى الله مائل غير مستقيم •
سابعًا : أنها أفضل الذِكر على الإطلاق •
ثامنًا : ( لا ) بالنسبة إلى ( إلاَّ ) ناقصة ، دل ذلك على أن كل ما يعبد من دون الله ناقص •
تاسعًا : مع سهولة ويسر نطقها ؛ فمن لم يعمل بها في الدنيا تكون كالجبل عند موته لا يستطيع أن ينطقها •
عاشرًا : معنى هذه الكلمة الطيبة ( لا إله إلاَّ الله ) أي : لا معبود حقٌ إلاَّ الله ، وذلك لأن المعبودات الباطلة سوى الله كثيرة •

نسأل الله أن نحيا على هذه الكلمة الطيبة ، وان يرزقنا النطق بها عند الموت ، وأن يتوفانا وهو راضٍ عنَّا
وكتب سمير بن سعيد السلفي